mouvment social
English | Francais | عربي
Qui sommes-nous?Nos ProgrammesNos CentresParticipationAgissezInfos et EvenementsMouvement Social et Médias

Autour de l'école: Education & Loisirs

                                           

 

Accès à l’Education

 

Le Mouvement social a mis en place plusieurs centres de développement dans la périphérie de Beyrouth dont deux centres à Jnah et à Sin el Fil.

 

A Jnah, le Mouvement social intervient dans un quartier spontané, auprès d’une population de milliers d'habitants, totalement ignorée par les services publics. Il est l’unique association à y proposer un programme d’éducation et d’intégration scolaire.

 

Le centre du Mouvement social de Sin el Fil s’est quant à lui construit au fur et à mesure des années, afin de répondre aux besoins des familles qui, conflit après conflit, ont successivement migré vers la capitale, sans moyens ni soutien pour s’y intégrer économiquement. Les équipes de l’association y sont ainsi confrontées à un public mouvant au gré des turbulences économiques et sécuritaires du pays…

 

A travers leurs interventions, ces centres abordent l’enfant dans son environnement,  dans l’objectif d’appuyer sa scolarisation, de proposer un accompagnement social et psychologique et  de lui donner accès aux loisirs.

 

 

 

Soutien scolaire : un coup de pouce pour réussir à l’école

 

Tous les après-midi, les deux centres accueillent les enfants âgés de 7 à 18 ans. Un temps d’étude permet de favoriser l’assimilation des concepts non acquis à l’école. Les enfants y bénéficient par ailleurs d’un appui dans la réalisation de leurs devoirs. Des sessions de rattrapage sont aussi proposées pendant les grandes vacances. Ces initiatives permettent d’endiguer décrochage et abandon scolaire.

 

La maternelle : les premiers pas vers l’école

 

Le cours préscolaire du Mouvement social est localisé au cœur du quartier de Jnah afin de proposer une éducation de proximité aux enfants âgés de 4 à 6 ans. Ceux-ci y suivent la classe en français et en arabe, selon les programmes en vigueur au Liban.

 

La maternelle constitue également un lieu de vie et d’épanouissement où les enfants se rencontrent autour d’un gouter, fêtent leurs anniversaires ou se retrouvent avant une sortie de classe.

 

 

Alphabétisation des enfants travailleurs : un droit pour ceux qui ont quitté l’école

 

Trois fois par semaine, le centre de Sin el Fil anime des sessions d’alphabétisation au profit des enfants travailleurs. Une approche psycholinguistique adaptée permet l’apprentissage de la lecture et de l’écrit. Les enfants y acquièrent aussi des bases en arithmétique.

 

Au-delà d’un bagage élémentaire, le centre permet le suivi de ces enfants,  immergés de façon précoce dans le monde du travail, et parfois exposés à des abus de la part de leur employeur.

 

 

Loisirs : des activités pour s’épanouir après l’école

 

Outre un suivi psychologique et social, les centres de Jnah et Sin el Fil, proposent des activités culturelles et récréatives favorisant l’épanouissement et la socialisation des enfants.

 

Des sorties, des ateliers d’art et de sport mais aussi des colonies de vacances, permettent aux enfants de se rencontrer, de s’exprimer et de donner libre cours à leur créativité.